Sport/Mental

Les 10 erreurs mentales avant une compétition

on

Comment éviter les 10 erreurs mentales avant une compétition ?

Erreur N°1 :

Vous attachez trop d’importance à votre performance.

Avoir des ambitions, c’est bien. C’est même indispensable sur la route de notre succès. Cependant, se focaliser sur des espérances de victoires trop hautes ou trop rigoureuses peut nuire à nos chances réussites.
Il doit y avoir un juste équilibre entre nos compétences et le challenge. Si le défi dépasse nos compétences, il y aura de l’anxiété.
Il faut juste replacer ses propres attentes avec des objectifs concrets et surtout atteignables.
Se positionner dans une situation d’échec ou de succès limite notre chance de réussite. Soit nous atteignons nos objectifs, soit nous les ratons et si c’est le cas nous nous mettons en mode négatif avec un discours intérieur qui remet immédiatement en question notre capacité à performer pendant et après le match. Concentrons-nous sur le processus et non sur le résultat.
Des attentes trop élevées nous mettent souvent dans une situation d’échec avant même de commencer à jouer. C’est notre première erreur mentale.
Les sportifs jugent souvent leur jeu par rapport à leurs attentes et pas à ce qu’ils sont capables de produire le jour de la compétition. Un match ne fait pas l’autre. Les défis sont chaque jour différents et l’adversaire aussi.
Cette attitude mentale peut provoquer une trop grande anxiété d’avant match et la peur ne pas être à la hauteur.
Il faut savoir se relâcher mentalement.

head-couleur2147328__340
Le sportif doit rester réceptif à ce qui l’entoure mais ne pas mettre en jeu les informations habituellement utilisées pour se représenter la performance et l’action. Mihály Csíkszentmihályi.

C’est un célèbre psychologue hongrois qui a mis au point le concept du Flow selon lequel être dans un état de concentration totale ou d’absorption complète dans une activité est la clé du bonheur et pour le sportif quelque soit son niveau, la clé de la performance.

Le sportif qui veut atteindre son but doit être capable d’une grande concentration sur sa tâche et sur l’action. En étant pleinement engagés dans le moment présent, nous avons beaucoup plus de chances de réussir et d’atteindre nos objectifs.

La plupart des erreurs mentales peuvent être facilement corrigées. Dans le prochain article, nous aborderons une autre erreur mentale très commune à beaucoup de sportifs quand ils doutent de leurs capacités.
Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *