Sport/Mental

Ce que les autres pensent de moi… Ne me regarde pas.

on

Un cerveau pour gagner…

Quelle stratégie as-tu utilisée quand tu as joué ton meilleur match ?
Sur quoi t’es tu focalisé quand tu as joué ton plus mauvais match ?

Connaître ta capacité à porter ton attention sur ce qui est important au cours d’un match et comment cela peut impacter ta performance est une des clés pour t’ouvrir le chemin du succès. Le principal problème de la plupart des joueurs de tennis est de se tromper d’objectif et de ne pas assez se focaliser sur eux-mêmes et sur leur jeu.

Penser au classement de ton adversaire, à ses derniers résultats, à sa réputation, c’est lui donner trop d’importance.
C’est lui donner le pouvoir sur le court de dicter sa loi.

En 1978 à Roland Garros, lors de mon premier tour, j’avais un match très difficile contre F.Mihai qui était tête de série et avait été en finale en 1977. Si j’avais pensé à son classement, à sa performance en 1977, à ses derniers résultats je n’aurais jamais pu croire en mes chances de pouvoir la battre.
Or je savais au fond de moi que je pouvais le faire. J’avais un capital confiance cette année là sur terre battue assez puissant puisque j’avais gagné les tournois de Nice, Monte-Carlo et Naples.
Pourquoi devrions-nous donner l’avantage à notre adversaire ?

Un cerv.Bannière article

Si tu veux prendre le dessus sur ton adversaire et dicter ta loi, tu dois te concentrer sur tes forces, sur ton jeu et sur ta stratégie d’avant match.
C’est le meilleur moyen d’engranger des victoires.
Ne pense surtout pas à ce que ton adversaire pense de toi. Tu es là pour gagner et t’offrir le meilleur de toi-même ce jour là, à ce moment là, contre ce joueur ou cette joueuse là.
Pour le reste… Circulez…

Ce que les autres pensent de moi, ne me regarde pas.

Pour développer une meilleure concentration sur ton jeu, identifie d’abord tes forces et écris les : le simple fait de les voir contribuera à faire grandir ta confiance.
Puis pense à une stratégie en fonction de tes propres atouts.
Et enfin lors de ta routine d’avant match, visualise-toi en train d’exécuter ton plan de match et de le réussir.

Nous le savons mais nous l’oublions : le plus important est ce qui se passe entre nos deux oreilles : notre cerveau.
« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » Bouddha.

Je te souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *