Nutrition

Comment bien s’alimenter quand on est sportif ?

on

Pour améliorer ou préserver notre santé, nous savons que nous devrions mieux manger : éviter la restauration rapide, manger plus de fruits et légumes, réduire le sel et le sucre dans notre alimentation, consommer des protéines maigres, faire le plein en vitamines et minéraux.

Vous avez déjà entendu ces recommandations, et vous avez peut-être même déjà tenté de les suivre. Ces changements alimentaires semblent très simples à effectuer. Alors pourquoi sont-ils si difficiles à mettre en pratique ?

Pourquoi les sportifs ne font pas assez attention à leur alimentation ?

Parce que les effets d’une bonne hygiène alimentaire sont longs à se manifester.

Et pourtant si notre assiette d’aujourd’hui est notre santé de demain, notre alimentation quotidienne pour les sportifs que nous sommes, est notre meilleur carburant pour encaisser physiquement, physiologiquement et psychologiquement les efforts que nous imposons à notre corps.

Mais comment avoir le bon carburant au bon moment ? Avant… Pendant… Et après l’effort.

Le bon carburant au bon moment

Bien manger et savoir comment s’alimenter avant et après un match, avant et après un entrainement est capital mais une fois ne suffit pas. 
Plus facile à dire qu’à faire !!!

En effet, nos rythmes de vie, les repas scolaires, les cantines ou les déjeuners pris sur le pouce dans la rue ou à côté de son ordinateur ne sont pas particulièrement adaptés à nos besoins nutritionnels et à nos entrainements sportifs. 
C’est pourquoi il faut porter un intérêt tout particulier au repas du soir et au petit-déjeuner.

Que prenez-vous au petit-déjeuner ?

Rien… Ou juste une boisson…

http://bit.ly/2JBx8hK

Avez-vous du mal à manger quelque chose le matin ?
Ressentez-vous un manque d’énergie en milieu de matinée ?
Vous arrive-t-il de grignoter avant votre repas du midi ?
Si vous avez répondu au moins une fois oui à l’une de ces questions, c’est que votre petit-déjeuner est incomplet, voir inexistant.
Il m’arrive régulièrement de rencontrer des sportifs qui n’ont pratiquement rien avalé avant un entrainement ou un match matinal.
Et ces mêmes sportifs ne mangent pas mieux au déjeuner.

Que recommandent les nutritionnistes au petit-déjeuner ?

Prendre un vrai petit-déjeuner permet de rompre avec le jeûne de la nuit et de bien commencer sa journée. On évite ainsi la faim dans la matinée, les grignotages et on ne dévore pas à midi pour combler la carence du matin.
Nous avons donc besoin d’une bonne hydratation, de glucides complexes pour l’énergie. Ces glucides sont lentement absorbés et fournissent de l’énergie que notre corps assimile et utilise peu à peu tout au long de la matinée, de suffisamment de protéines indispensables à la croissance, l’entretien et le renouvellement de nos tissus cellulaires.
Manger des protéines le matin permettra à notre organisme de mieux brûler les calories et surtout de mieux préserver nos muscles sans oublier les vitamines et minéraux.

A chacun son petit déjeuner

Le petit déjeuner doit être adapté pour chacun d’entre nous, selon nos propres besoins caloriques, de notre activité professionnelle ou physique mais aussi en fonction de notre appétit, nos goûts, notre temps à consacrer à ce repas, 
Le manque de temps, le manque d’appétit sont souvent les principales raisons de ne pas prendre de petit-déjeuner.
Pour répondre à cette problématique il existe des solutions pratiques, faciles à utiliser qui répondent parfaitement à nos besoins nutritionnels du matin.

La nutrition n’est plus ce qu’elle était et force est de constater que même si nous essayons de manger équilibré et d’apporter tous les micros et les macros nutriments à nos cellules, nous sommes tous plus en moins en déficit. 
La raison en est simple : l’industrialisation d’une grande partie de l’offre alimentaire, la culture intensive de ces dernières années avec l’utilisation d’engrais et de pesticides à outrance, le raffinage des matières premières, nous ont fait rentré dans le royaume de la malbouffe. Aussi, même en faisant attention à notre alimentation, nous ne donnons pas à notre corps les apports nutritionnels dont il a besoin.

HEUREUSEMENT IL EXISTE DES SOLUTIONS !

Aujourd’hui, il existe des programmes nutritionnels particulièrement adaptés à la pratique sportive qui permettent à tout un chacun d’avoir le bon carburant avant, pendant et après l’effort quel que soit le sport pratiqué. 
En sollicitant davantage son organisme, l’alimentation du sportif doit être optimisée pour faire face à la dépense énergétique, à la dépense minérale, à la dépense hydrique et pour favoriser la récupération.

CHANGER DE REGARD SUR LES SUBSTITUTS DE REPAS :

Un repas complet en macro et micro nutrition

Les substituts de repas n’ont pas toujours eu une bonne image et j’ai eu pendant longtemps des a priori très négatifs sur ce type d’alimentation. Mais ces produits ont considérablement évolué et ils répondent dorénavant à une réglementation très stricte et aujourd’hui, quotidiennement, ils font partie intégrante de mon hygiène alimentaire.
En effet, la réglementation impose une composition et un étiquetage très précis sur la valeur calorique d’un repas, sur l’apport protéique, sur l’apport lipidique et sur les apports journaliers recommandés en matière de vitamines et minéraux.
Ces normes ont été mises en place par des experts européens qui ont défini avec précision les besoins énergétiques du corps humain.

C’est pourquoi nous sommes assurés en remplaçant un, voir plusieurs repas par un substitut, d’avoir tous les nutriments en proportions idéales. Et cerise sur le gâteau, ce type de repas se digère en moins de 40 minutes. L’idéal pour avoir le bon carburant au bon moment.

C’est fort de ce constat, que les substituts de repas sont particulièrement adaptés à la pratique sportive et que de plus en plus de sportifs l’utilisent qu’ils soient sportifs du dimanche, amateurs chevronnés ou véritables professionnels.
Le corps est l’outil de travail du sportif. Il doit donc en prendre soin. Et cela passe entre autre par une alimentation quotidienne extrêmement surveillée.
La performance sportive, c’est des paramètres divers qui agissent en synergie pour optimiser les résultats, favoriser une meilleure récupération et pérenniser la longévité de la carrière.

Je n’ai pas beaucoup de regrets quant à ma carrière sportive mais je dois avouer que si ma génération avait bénéficié d’une culture diététique plus développée et mieux adaptée au sport de haut niveau, nous aurions évité bien des erreurs et nombre de blessures.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entraîneurs et de sportifs professionnels sont de plus en plus conscients et réceptifs sur l’importance des bons apports nutritionnels, comme tout un chacun est de plus en plus persuadé que notre alimentation est notre santé de demain.

Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

You must be logged in to post a comment Login

Laissez un commentaire