Sport/Mental

Comment éviter les émotions négatives

on

Les émotions pendant un match peuvent, soit nous rendre plus performantes, soit ruiner notre jeu.

Les émotions négatives nous affectent physiquement et mentalement.
Les émotions négatives augmentent notre tension musculaire, accélèrent notre respiration, altèrent notre coordination et épuisent notre énergie.
Les émotions négatives provoquent aussi de graves conséquences mentales entraînant une perte de confiance et de motivation quasiment instantanément.

Apprendre à jouer pour gagner nécessite donc en premier lieu de remporter la bataille interne qui règne au sein de notre esprit.

Avez-vous déjà éprouvé un mélange de colère et de désappointement face à un coup facile raté, à une erreur d’arbitrage ou encore à la difficulté de bien jouer à l’instant T ?
Cela m’est arrivé des dizaines de fois. Chaque fois que je laissais une seule pensée négative prendre le dessus, je sortais de mon match et laissais les points filer aussi vite que je les jouais.

Emotions négatives30_7670747298543299845_n

Quand on se laisse submerger par une émotion négative, nous sommes incapables de penser stratégie. On oublie son plan de match. On oublie même qui on est et pourquoi on est là, sur le court.
Alors comment démêler ces sentiments émotionnels parfois intenses pour en réduire les effets ?
Tout d’abord, prendre conscience que ce n’est pas l’erreur qui nous affecte moralement mais ce que nous pensons de cette erreur. Alors notre dialogue intérieur s’emballe, ce qui ne fait qu’intensifier l’effet négatif de notre émotion.
La stratégie la plus efficace pour minimiser les effets d’une émotion négative est de la reconnaître, de l’accepter et de se recentrer sur ce que nous devons faire maintenant. Plus nous luttons contre nos émotions plus elles nous envahissent, plus elles nous submergent, nous ôtant toute capacité de raisonnement et toute lucidité.
Identifiez et anticipez les situations qui provoquent ces réactions émotionnelles intenses et décidez comment vous voulez réagir. Voulez-vous permettre à votre émotion de vous submerger ou allez-vous au contraire la laisser aller pour vous focaliser sur ce qui important : le match que vous voulez gagner ?

Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *