Non classé

Comment rebondir après une défaite ?

on

Trouvez-vous difficile de vous relever après une défaite ou après un début de match catastrophique ?

Êtes-vous du genre à ressasser votre mauvaise performance, vous fustigeant d’être aussi pitoyable ?

Rejouez-vous sans cesse le scénario de vos erreurs et de vos défaites ?

Quand j’étais une très jeune joueuse, cela m’arrivait très souvent, jusqu’au jour où j’ai appris à apprendre à dégager de mon esprit les mauvais scénarios passés et à apprendre de mes défaites.

Plus facile à dire qu’à faire mais c’est possible.

un cerveau pour gagner

Si vous restez collé mentalement à la faute que vous venez de faire ou au mauvais jeu que vous venez de perdre ou encore au très mauvais match que vous venez de jouer, votre prochain défi va être compliqué. Sur l’écran blanc de votre mental vous devez activer le bouton reset. Ce qui est fait n’est plus à faire mais surtout effacez-le.

S’il est absolument normal d’être énervé ou déçu après une piètre performance ou un mauvais début de match, ce n’est pas la fin du monde et vous devez relativiser. Vous sentir minable quand vous jouez mal ne sert à rien. Par contre évaluer votre niveau de jeu ou votre niveau de performance peut vous aider soit à revenir dans un match mal engagé, soit vous permettre de réajuster quelques éléments de préparation avant d’aborder votre prochaine compétition.

Les doutes, qui envahissent votre esprit quand tout va mal, provoquent une charge mentale émotionnelle dévastatrice qui va saper à la fois votre confiance en vous et votre capacité à exprimer votre potentiel.

Apprendre à oublier la faute directe que vous venez de faire ou votre défaite fait parti de votre boîte à outil pour vous relever de ces « bad days ».

Ne laissez pas votre mental prendre la direction des opérations. Faîtes le choix conscient de laisser aller les mauvais coups pour vous concentrer sur ceux à venir. Choisissez d’être dans l’instant présent. Le point le plus important est celui que vous jouez maintenant et le match le plus important est celui que vous jouerez prochainement.

Une saison de tennis est un processus. Il y aura des bons et des mauvais jours et il y aura donc aussi des bons et des mauvais matchs.

Oublier le passé n’exclut pas le feedback. Vous devez réfléchir et évaluer votre performance avec objectivité et optimisme. La force de l’échec est de nous rendre plus fort face aux défis que nous avons à relever. Faîtes de vos défaites… Votre force de demain.

Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *