Sport/Mental

Comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes mentales ?

on

Comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes mentales et comment acquérir une discipline mentale ?

La performance dans toutes ses dimensions :

La préparation mentale, l’entraînement mental… Tout le monde en parle mais personne ne sait comment l’aborder. Très souvent, trop souvent nous nous attachons à bien nous préparer techniquement et physiquement, ce qui est incontournable, mais nous laissons de côté le processus d’acquisition et d’entretien d’un jeu mental fort.

Dans quel état psychologique aimeriez-vous être avant et pendant une compétition pour vous rapprocher de votre état idéal de performance ?

Au cours de ma carrière, j’aurais bien aimé connaître les stratégies mentales de la réussite. Cela m’aurait permis de :

  • mieux gérer les périodes difficiles que connaît tout sportif.
  • rebondir plus vite après une blessure ou des contre-performances à répétition alors que mon implication et ma détermination à l’entraînement étaient mises à rude épreuve.
  • comprendre pourquoi ma force mentale était fluctuante et surtout comment y remédier.
  • mieux gérer mon stress, mes émotions ou mes pensées négatives.
  • d’améliorer ma confiance en moi et mes capacités de concentration.
  • Optimiser ma récupération.

Quels sont parmi ces facteurs ceux qui correspondent le plus à votre situation :

  • Vous êtes meilleur à l’entraînement qu’en compétition.
  • Vous accordez trop d’importance à ce que les autres pensent de vos performances.
  • Vous avez des doutes sur vos capacités à gagner avant ou pendant une compétition.
  • Vous souffrez d’un excès d’anxiété ou de stress avant et pendant les matchs.
  • Vous avez du mal à vous concentrer dans les moments importants
  • Vous avez des pensées négatives avant et pendant la compétition.
  • Vous pensez trop à votre technique quand vous jouez.
  • Vous pensez trop aux conséquences d’une défaite ou de vos résultats.
  • Vous souffrez du syndrome de la perfection.
  • Votre échauffement et votre routine d’avant match sont inexistants.
  • Vous vous jugez sur la base de vos performances sportives.
  • Vous avez peur de perdre ou pire peur de gagner.
  • Vous avez tendance à vous auto saboter quand vous menez au score.
  • Vous avez du mal à trouver le bon relâchement.
  • Vous avez du mal à oublier vos mauvaises performances.
  • Vous abandonnez trop vite la victoire à votre adversaire.
  • Vous manquez de patience.
  • Vous accordez trop d’importance à vos résultats et pas assez à vos progrès.

Si vous vous êtes reconnus dans une ou deux affirmations :

Vous avez besoin d’un régime mental, sinon vous allez continuer de souffrir et vous irez de frustration en frustration.

Or les 2 angles de base du triangle de la performance reposent sur l’apprentissage et le plaisir.

Qu’ai-je besoin d’apprendre pour atteindre un résultat qui fait sens pour moi ? Et pour garder le plaisir d’apprendre il faut s’engager à travailler sur le plan physique, technique et sur le plan mental.

Comment vous faire progresser mentalement ?

  • contrôler son stress, son anxiété et ses pensées négatives
  • gérer ses croyances limitantes
  • acquérir les capacités de visualisation
  • renforcer sa motivation
  • améliorer sa confiance en soi et ses capacités de concentration
  • maîtriser ses émotions et son énergie
  • développer les apprentissages et la combativité
  • acquérir une routine d’avant match
  • favoriser la récupération
  • se rapprocher de l’état idéal de performance
  • bien s’alimenter et s’hydrater
La différence dans la performance est ce qui se passe entre nos deux oreilles

C’est pourquoi aujourd’hui, je propose des ateliers d’initiation au coaching mental pour tous les acteurs du milieu sportif désireux de s’approprier la dimension psychologique de la performance.

Forte d’une double expérience issue de celle de joueuse de tennis de haut niveau et de celle d’entraîneur pendant plus de vingt ans, mon approche se veut simple et accessible.

Elle permet d’acquérir l’assurance qui  permet de tirer son épingle du jeu dans les moments décisifs et le sentiment d’être en mesure de donner son meilleur rendement quel que soit le stress de la situation.

Les sportifs sûrs d’eux-mêmes croient que même si leur jeu est imparfait, ils trouveront le moyen de remporter la victoire.

A vos marques…

Prêts à mouiller les neurones, avant de mouiller le maillot ! Prêts à dégripper le cerveau, avant de se mettre en jambes !

Pour ne jamais oublier qu’on joue avec son corps, on lutte avec ses tripes, on gagne avec sa tête.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

You must be logged in to post a comment Login

Laissez un commentaire