Sport/Mental

Les 2 problèmes qui pénalisent votre force mentale.

on

 La force mentale est ce qui sépare les bons joueurs des meilleurs.

Les 2 gros problèmes qui pénalisent votre mental sont la frustration et la peur d’échouer.

A compétence égale quelque soit son niveau, la force mentale fait la différence et nous donne une chance supplémentaire de gagner.

La force mentale nous donne la confiance dont nous avons besoin pour continuer à nous battre pour faire face aux différentes situations que nous rencontrons dans l’adversité.

Le composant principal d’une bonne force mentale est notre capacité de rester focus sur le défi immédiat que nous rencontrons et plus important encore de pouvoir se concentrer sur une seule chose à la fois. Trop souvent nous nous concentrons sur les mauvaises choses, sur nos défauts en lieu et place de nos qualités, de nos capacités.

Si vous avez une force mentale déficiente, vous souffrez très certainement de ces 2 problèmes :

  • La frustration : Vous êtes frustrés par vos erreurs ou vos récentes défaites. La frustration vous empêche d’être dans le moment présent : le point ou l’action à faire, ici et maintenant. Elle vous colle au passé vous empêchant de rester lucide sur votre habilité à renverser le cours du jeu. Vous ne voyez plus les opportunités de gagner. Vous êtes déjà mentalement au vestiaire.
  • La peur de l’échec : la peur d’un mauvais résultat ou la peur de ne pas être à la hauteur vous empêche de vous concentrer sur le moment présent. Là aussi, vous êtes déjà dans le vestiaire.

un cerveau pour gagnerSi vous voulez progressez, vous devez travailler votre force mentale. Trop souvent les sportifs retournent sur le terrain corriger leurs coups techniques ou renforcer encore et encore leur condition physique comme s’ils se punissaient d’un mauvais résultat. Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire mais muscler son mental tous les jours est aussi important que travailler physiquement ou techniquement.

Dans son interview d’après match Ostapenko a déclaré que quand elle était mené 6/4 – 3/0, elle s’est simplement dit : « Je vais juste me contenter d’apprécier le match et de me battre jusqu’au bout en essayant de jouer très agressivement comme je sais le faire et de tenter le point en une seule frappe. Et ça a marché et le cours du match s’est inversé ».

La force mentale vous donne une chance supplémentaire de gagner et on le sait dans un sport comme le tennis, tout peut arriver.

Restez focus sur le moment présent. Ce que vous venez de rater, vous ne pouvez pas le changer. Servez-vous de vos erreurs pour vous concentrer sur votre adversaire et adapter votre stratégie. Dites-vous que tout peut arriver. Ne pensez pas au résultat. Un match de tennis est un processus, un point après l’autre, un jeu après l’autre, un set après l’autre. La victoire ou la défaite n’est que la destination. Avant d’arriver il faut se mettre en marche…

Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *