Sport/Mental

Comment surmonter son anxiété en compétition ?

on

L’un des problèmes les plus courants que je rencontre dans le coaching mental est la manière de gérer son anxiété avant et pendant la compétition. Que l’on soit compétiteur amateur ou professionnel, quelque soit le sport que l’on pratique la majorité des sportifs rencontrent cette problématique et luttent contre cette maudite anxiété. Si avoir le trac avant une compétition ou éprouver du stress est normal, il y a des choses simples que vous pouvez faire pour résoudre ce problème.

5 stratégies pour évacuer le stress ou l’anxiété.

  • Suivez votre plan de vol : vous êtes-vous bien préparé ?

Trop souvent je vois des athlètes s’engager dans une compétition sans aucun entrainement spécifique. La préparation à l’événement est capitale. Qu’avez-vous travaillé à l’entraînement en prévision de cette compétition ? Souvent les sportifs sont nerveux car ils ne se sentent pas préparés. Une bonne préparation tant physique que mentale est l’ingrédient clé pour bien performer car vous vous sentez prêt et il est important de se brancher en mode confiance avant une compétition.

  • L’expérience cumulée nous aide à surmonter nos peurs. Pour la plupart d’entre nous, la principale peur à laquelle nous sommes souvent confrontés est celle de ne pas être à la hauteur. A force de confrontations multiples et variées, à force de victoires et de défaites, nous sommes plus à même de gérer notre anxiété. Plus nous emmagasinons d’expériences, plus nous agissons en terrain connu et plus nous savons composer avec notre stress. Pendant ma carrière, en fonction des différents événements, mon anxiété n’était plus la même d’une année sur l’autre. Chaque nouvelle saison m’apportait un nouveau confort psychologique parce que je savais à quoi m’attendre.
  • Vous devez avoir une routine. La routine que je préconise se déroule en trois étapes simples et faciles à mettre en place :
  • Échauffez-vous physiquement pendant au moins 20 minutes (course, étirements, assouplissements). Cet échauffement vous permettra déjà d’évacuer une bonne dose de cortisol : l’hormone du stress.
  • Visualisez votre compétition en mettant l’accent sur vos sensations de confiance, de plaisir, de calme et de sérénité. Écrivez mentalement le scénario de votre match ou de votre course. La visualisation mentale de votre performance vous permet de rentrer dans un état de concentration qui vous aidera à bien démarrer la compétition.
  • L’étape suivante consiste à faire des exercices de respirations profondes tout en répétant mentalement votre performance. Les techniques de respiration vous serviront aussi pendant la compétition à gérer votre anxiété.

Et pour conclure : souriez-vous ! Pouvoir se sourire à soi-même est une technique très puissante qui permet instantanément de se détendre et de dédramatiser toute situation critique pour se recentrer immédiatement sur l’instant présent.

Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

 

A propos de Brigitte Simon

Joueuse de tennis professionnelle dans les années 80, 36ème joueuse mondiale en 1978, l'année où j'ai atteint les 1/2 finales de Roland Garros, plusieurs fois championne de France et n°1 française, j'aide et j'accompagne les sportifs de tout âge, de tout niveau à réveiller leur potentiel mental pour optimiser leurs performances. Je vous souhaite toutes les plus belles victoires du monde.

Recommended for you

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *